Dans sa dernière vidéo intitulée « Procès d’inquisition du 30 août : Stan Maillaud nous en dit plus » ce crétin de Stan Maillaud a eu la merveilleuse idée de lancer un appel afin de soutenir deux personnes (oui, deux, nous on peut aller se faire voir) qui sont jugées lors de ce fameux procès.

Là n’est pas le problème. Le problème c’est que, comme à son habitude, Stan Maillaud laisse sortir des bêtises de sa bouche. Soit il le fait exprès, soit il est débile, ou les deux. Lors de son appel à la solidarité il demande aux personnes qui viendront soutenir ceux qui seront jugés de mettre le bordel pendant le procès, quitte à ce que le juge demande l’évacuation de la salle d’audience.

Stan Maillaud se plaint d’être jugé le 30 août, or, il ne sera pas présent à ce procès puisque monsieur ainsi que sa pauvre tarée de compagne sont en cavale je ne sais où. A-t-il seulement pensé ne serait-ce qu’une seconde que mettre le bazar dans la salle d’audience pourrait nous causer plus de tort qu’autre chose (je dis bien « nous » car je suis également jugé, une autre personne l’est également, ajoutons les deux femmes dont Stan parle dans sa vidéo ainsi que lui et Janett qui seront jugés en leur absence) ?

Je lance donc un appel au calme pour ce procès. Si vous avez dans l’idée de venir nous soutenir sachez que ce n’est pas en foutant la merde au procès et en faisant évacuer la salle que vous nous aiderez. Loin de là. Restez donc courtois, calmes et disciplinés. Ne vous laissez pas influencer par cette raclure qui se félicite presque du suicide de Corinne Gouget et qui crache au visage de ceux qui l’ont aidé une fois qu’il est bien planqué dans son trou à rat avec sa pauvre folle qui lui sert de copine. Dites-vous bien une chose, ce n’est pas vous qui allez être jugé et qui risquez une peine maximale de 10 ans de prison. Évitez donc tout débordement. Merci d’avance.


Mise à jour :

Voici un screen d’un commentaire publié sur mon site qui prouve à quel point les personnes qui suivent et soutiennent Stan Maillaud ne sont que des décérébrés. Incapables de comprendre que foutre le bordel à un procès pourrait nous causer plus de tort qu’autre chose.