J’ai encore du mal à ne pas rire quand j’entends ce genre de déclaration. Pourtant, ça n’a rien de drôle. Les futures générations seront formées de manière à accepter ces dérives et a les accepter comme étant la norme.