Le projet de destruction de la norme avance à pas de géant. L’OMS souhaite retirer la transidentité de la liste des troubles mentaux.

La seule chose que nous pouvons dire c’est que cette décision est une suite « logique ». La communauté LGBT a fêté sa marche des fiertés en Europe (je vous invite à lire mon article sur le sujet) et s’est récemment attaquée aux enfants. En effet, au Canada sa coqueluche est un enfant de 8 ans. Cette décision de retirer la transidentité des troubles mentaux est donc dans la continuité de ce projet de destruction. Le vote aura lieu en 2019.

Ajoutons que le cinéma ainsi que le monde télévisuel sont en pleine propagande LGBT (j’y reviendrai très bientôt, promis). La lutte pour rendre cette dérive normale bat son plein. Rappelons que l’OMS a récemment classé l’addiction aux jeux vidéo dans la catégorie des troubles mentaux, jouer aux jeux vidéo est apparemment plus dangereux qu’être atteint de dysphorie de genre… L’OMS est également l’auteur du fameux rapport « Standards pour l’éducation sexuelle en Europe » auquel nous avions consacré une vidéo d’une heure sur ma chaîne YouTube. Un rapport plus que douteux aux tendances clairement pédophiles.

Source : Yahoo