Source : Alexandre Lebreton

Texte du site MK-Polis (Alexandre Lebreton) :

Rappellons que la France a été épinglée en 2003 par un rapport de l’ONU sur les droits de l’enfant (Juan Miguel Petit) stipulant qu’un organe indépendant mène de toute urgence une enquête sur les carences de la justice à l’égard des enfants victimes de sévices sexuels et des personnes essayant de les protéger (…) Étant donné le nombre de cas laissant apparaître un grave déni de justice pour les enfants victimes de sévices sexuels et les personnes qui tentent de les protéger, il serait bon qu’un organe indépendant, de préférence la Commission nationale consultative des droits de l’homme, mène de toute urgence une enquête sur la situation actuelle. Lire la suite sur MK-Polis