La découverte d’un charnier laisse présager que des sacrifices rituels ont été commis sur un grand nombre d’enfants (140) il y a 500 ans au Pérou.

La civilisation Chimù vénérait le soleil et plus particulièrement la lune (ainsi que la Terre, Mars et la mer). Les parents lui sacrifiaient leurs propres enfants quand ceux-ci atteignaient l’âge de 5 ans, croyant qu’ils seraient déifiés après leur mort. (Wikipédia)

Source : Alexandre Lebreton