L’entreprise Ikea que vous connaissez tous s’est trouvée une étonnante collaboratrice pour lancer une nouvelle collection baptisée Omedelbar et cette dernière se nomme Bea Akerlund.

Bea Akerlund est une suédoise née en 1975 qui gravite dans l’industrie du divertissement. Elle a collaboré avec les artistes Lady Gaga, Beyonce, Rihanna ou encore Madonna. Elle s’est récemment alliée à l’entreprise Ikea afin de créer une collection pour le mois de mars de cette année. Nous vous laisserons juger du mauvais goût de cette fameuse collection forte en symbolisme… Bea Akerlund est à l’origine du décor ainsi que du costume de Madonna lors de sa représentation au Super Bowl en 2012.

Pour ceux qui doutent, Ikea a évidemment officialisé la chose sur son site internet avec ce message :

« B. who you are » (Soyez vous-même)

Découvrez Bea Åkerlund, une fashion activiste évoluant dans les univers du cinéma, de la mode et de la musique. Connue pour être l’une des stylistes et créatrices de costumes les plus influentes du secteur, elle compte à son actif des collaborations avec des stars telles que Madonna, Beyoncé, Lady Gaga et Rihanna. Aujourd’hui, elle collabore avec IKEA et le résultat de cette alliance créative a été baptisé OMEDELBAR.
« Nous avons pris un plaisir énorme à collaborer avec Bea! Elle a un point de vue tellement différent sur les choses. C’est une véritable artiste dans tous les sens du terme. Jamais à court d’idées et d’énergie créative. » – Karin Gustavsson, IKEA
Collection en édition limitée prévue pour mars.
Madonna au Super Bowl en 2012, par Bea Akerlund.

Bea Akerlund a également collaboré avec le groupe suédois Ghost. Voici une image du groupe.

Une image tirée du compte Instagram de Bea Akerlund. On ne pouvait faire plus symbolique…

Voici des images tirées de la pub promotionnelle pour la collection Omedelbar à venir en mars.

Sur l’image ci-dessus on remarque les fameux miroirs que l’on retrouve dans le symbolisme faisant référence au MK.

Les deux images ci-dessus sont connectées. Difficile de ne pas faire le rapprochement. Référence à Alice au Pays des Merveilles qui traite de la programmation MK.

Une fois encore, difficile de ne pas faire le rapprochement. La salle dans laquelle se trouve Bea Akerlund fait clairement référence au MK, vous remarquerez les similitudes avec les peintures de Kim Noble qui fut victime de contrôle mental et qui s’exprime aujourd’hui en peignant des toiles. Voici un excellent article d’Alexandre Lebreton sur le sujet sur son site.

Bea Akerlund lâche des papillons monarques, autre référence explicite au MK.

Source : The Vigilant Citizen