Gilbert Cuzou, conseiller régional d’Ile-de-France et ancien membre de la campagne présidentielle du socialiste Benoit Hamon est visé par plusieurs plaintes dont une pour viol.

Des témoignages rapportent que le conseiller opérait avec un comportement de prédateur, harcelant ses victimes avec des centaines de textos. Le parti de Benoit Hamon qui se nomme M1717 (qui n’est pas sans rappeler 1717, date officielle de l’apparition de la franc-maçonnerie) était au courant bien avant que l’affaire Weinstein n’éclate. Il y aurait au moins «une demi-douzaine de victimes, peut-être 8» rapporte un cadre du M1717.

Source : Libération (qui, rappelons-le, devrait balayer devant sa porte)