Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, s’est vue remettre le « Prix Spécial du Jury » par le Grand Orient de France le 30 novembre dernier. Il est dit dans l’article ci-dessous qu’elle n’est pas maçonne mais qu’elle se sent proche du GODF, l’obédience a souhaité récompenser une profane et c’est tombé sur Marlène Schiappa, qui prône avec hystérie la laïcité. Lisez l’article qui vient directement du site du franc-maçon François Koch.

Article de François Koch :

Le jury du prix de la laïcité du Grand Chapitre Général (Rite Français) du GODF a nominé ce 30 novembre pour son «Prix Spécial du Jury» Marlène Schiappa, 35 ans, la médiatique et parfois provocatrice secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les Femmes et les Hommes.

Chaque année, un Prix de la laïcité du Rite Français du GODF, dirigé par Philippe Guglielmi, ancien Grand Maître et par ailleurs premier secrétaire du PS de Seine-Saint-Denis, est décerné à un franc-maçon par un jury de 8 membres sur les propositions des chapitres du RF (ateliers de hauts grades). Cette année, le jury a décidé d’honorer également une personnalité profane avec un «Prix Spécial du Jury».

Les francs-maçons du Rite Français ont sélectionné une personnalité qui se sent «proche du GODF», m’a confirmé un des proches de l’intéressée. Parce que, selon Marlène Schiappa, la laïcité constitue un socle pour la défense des droits de la femme. La secrétaire d’Etat célébrera d’ailleurs l’anniversaire de la Loi de 1905 en organisant un débat ce jour-là, dans les locaux de son ministère.

Décrite comme une militante laïque de longue date, Marlène Schiappa a sans doute hérité de cette forte sensibilité par son père Jean-Marc Schiappa, historien et Président de l’Institut de recherche et d’étude de la libre-pensée (qui fut présidé par le frère du GODF Marc Blondel). Schiappa a dans le passé publié des articles dans Informations Ouvrières (organe du courant trotskiste lambertiste, spécialisé dans l’infiltration de la sociale-démocratie) et il est toujours membre du POI (Parti ouvrier indépendant), successeur de l’OCI (Organisation communiste internationaliste) chère à Lionel JospinJean-Christophe Cambadélis, Alex Metayer… comme au frère du GODF Jean-Luc Mélenchon.

Marlène Schiappa avait fait parler d’elle en décidant que son Secrétariat d’Etat ne subventionnerait que les associations qui se soumettraient à une charte de la laïcité. Elle échange régulièrement avec Manuel Valls. Et a manifestement avec cet initié au GODF des points de convergences.

Le prix du GODF (RF) sera remis à Marlène Schiappa le 8 décembre 2017.

Source : Le blog La Lumière de François Koch