Au moins, la république est cohérente et affiche son mépris de l’Église et son goût douteux pour les prostituées. Anna Shevchenko du mouvement satanique des FEMEN a été récompensée par les francs-maçons qui lui ont remis le «Grand Prix International» du maçonnique Comité Laïcité République, présidé par l’ancien Grand Maître du GODF Patrick Kessel.

La FEMEN et ex-prostituée Anna Shevchenko a été récompensée par les francs-maçons. Lors de son discours d’ouverture, Anne Hidalgo, maire de Paris, a salué «une belle personnalité laïque qui défend les droits et l’émancipation des femmes»… Celle qui s’est retrouvée en Marianne sur les timbres poste de notre pays sous occupation s’est même fendue d’un discours dans lequel elle dit qu’il faut s’élever «contre les extrémismes religieux, la domination patriarcale et cléricale, l’autorité masculine liberticide… qui veulent les femmes discrètes».

Le président du CLR, Patrick Kessel, a tenu à préciser «Nous somme anticlérical, mais pas antireligieux». Le blog du franc-maçon François Koch ajoute que la FEMEN est allée trop loin dans ses provocations lorsqu’elle invectivait directement Bergoglio par des slogans salaces. Pas étonnant que Patrick Kessel calme le jeu concernant l’antipape, Bergoglio est clairement dans l’idéologie maçonnique et plait à la plupart des républicains. Lui qui se dit «révolutionnaire» ne pouvait que plaire aux francs-maçons.

Source : Le Blog La Lumière de François Koch