Tom Herck est un artiste qui a pour habitude de blasphémer. Il a récemment retiré le Christ dans une église belge pour y exposer une vache crucifiée à la place.

Vous verrez avec les photos ci-dessous qu’il n’en est pas à son coup d’essai. Herck s’est défendu, prétextant que ceci n’est que de l’art et que tout le monde a le droit d’avoir sa propre opinion. Cette déclaration est donc à mettre en parallèle avec la fameuse « liberté » tant voulue par les révolutionnaires. A noter que cette liberté s’associe bien souvent au blasphème.