Après le meurtre de deux jeunes femmes à la gare Saint Charles à Marseille par un clandestin tunisien la militante communiste Sonia Nour (Courneuve, 93) s’est fendue d’une odieuse déclaration sur son compte Facebook.

Elle qualifie l’assassin de « martyr ». Elle a malgré tout tenté de s’expliquer via une nouvelle publication aux relents féministes qui n’ont rien à faire là, tentant tant bien que mal de nous faire croire que cet homme qui a tué deux jeunes femmes en criant Allah Akbar n’était pas motivé par des motifs religieux. Rappelons également que le tunisien avait été arrêté deux jours plus tôt pour situation irrégulière, aucune mesure n’a été prise pour le mettre hors de France, la police l’ayant relâché.