Voilà une information bien difficile à relayer sans être grossier. L’acteur connu pour son rôle de vampire dans Twilight, Robert Pattinson, a masturbé un chien pour les besoins d’un film…

Sur le plateau de Jimmy Kimmel, Robert Pattinson a confié avoir commis cette abomination. L’affaire a ensuite pris de l’ampleur sur les réseaux sociaux et a provoqué la colère des défenseurs des animaux, ce qui a poussé Pattinson a dire que tout ceci c’était qu’une blague.

Sauf que ce genre de pratiques pour dégénérés se sont déjà produites par le passé. Prenons l’exemple du film Sheitan du réalisateur Kim Chapiron, fils de « l’artiste » Bazooka qui avait dessiné les illustrations pédophiles pour le journal Libération dans les années 70. Dans le film une actrice a elle aussi masturbé un chien. Kim Chapiron a commencé à tourner des courts-métrages à l’âge de 13 ans. Thierry Ardisson décrivait le premier long-métrage de Chapiron comme étant « un savant mélange de zoophilie et de science-fiction« . Kim Chapiron a d’ailleurs ajouté « j’ai baigné dans ce monde.»

Source : France Soir

Article de France Soir :

Robert Pattinson est au cœur d’une polémique depuis vendredi 4 et son passage dans l’émission américaine du Jimmy Kimmel Live sur ABC. Alors que l’acteur britannique, devenu mondialement connu après le succès de la saga Twilight où il incarne un certain Edward Cullen, est actuellement en pleine campagne promotionnelle pour un nouveau film, Good Time, il a raconté lors de cette interview avoir un jour masturbé un chien sur le tournage.

Le présentateur lui demandait à ce moment-là la scène la plus embarrassante qu’il ait eu à jouer. Robert Pattinson a beaucoup hésité puis a finalement expliqué avoir dû tourner une séquence zoophile. « Mon personnage, Connie, aime beaucoup les chiens. Il a une forte connexion avec les animaux. (…) Il y a cette scène où un dealer de drogue arrive dans la chambre, et où je dors avec un chien, en le masturbant » a-t-il expliqué, déclenchant l’hilarité du public et la colère des défenseurs des animaux, notamment de l’association PETA.

Les réalisateurs du film, Ben et Josh Safdie, lui auraient même demandé de tourner cette scène sans doublure, lui intimant « de ne pas faire sa poule mouillée ». Mais assez mal à l’aise de la situation, l’acteur de 31 ans a tout de même demandé des conseils au dresseur pour chien qui lui a dit de caresser l’intérieur de la cuisse de l’animal et d’utiliser un faux pénis pour créer l’illusion de la masturbation. A noter que la scène ne figurera « que » dans les bonus du DVD et non dans le film en lui-même.

Si tôt l’anecdote racontée, la polémique a enflé. Et face à l’ampleur de la grogne, Robert Pattinson a tenté de calmer le jeu, assurant que tout cela était faux et qu’il s’agissait d »une blague. « L’histoire que j’ai racontée chez Jimmy Kimmel la nuit dernière est devenue hors de contrôle » a-t-il expliqué sur E! News. Mais un peu tard, le mal était fait.

La rédaction de France Soir