Les choses s’accélèrent en matière de propagande LGBT et la secte conciliaire entend bien suivre le mouvement avec ferveur. Après l’information qui nous venait tout droit d’Allemagne c’est au tour du Brésil de marcher dans la propagande via « l’évêque » de Caico avec une déclaration gravissime sur l’homosexualité.

« Du point de vue de la Foi, quand vous regarder l’homosexualité, vous ne pouvez pas dire que c’est un choix. Un choix est une chose qui se fait librement et personne ne peut choisir une orientation (sexuelle ndlr). Le choix sera la façon dont vous vivrez votre orientation. […] Si ce n’est pas un choix, si ce n’est pas une maladie, du point de vue de la Foi, cela peut seulement être un cadeau. C’est donné par Dieu. C’est un cadeau, offert par Dieu. Il n’y a pas d’autres explications. Si ce n’est pas un choix, pas une maladie, c’est un cadeau, donné par Dieu.« 

Nul besoin de préciser et d’expliquer l’hérésie prononcée par cet homme qui se prétend évêque. Il est impossible d’associer Foi et homosexualité. Il est impossible d’associer Dieu à l’homosexualité. La secte conciliaire ne prononce jamais de bons discours, jamais de bonnes déclarations, il n’y a que des serpents qui sortent de la bouche de ses représentants.

1 Corinthiens, VI, versets 10 et 11 :

« Ne savez-vous pas que les injustes ne posséderont point le Royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les avares, ni les ivrognes, ni les médisants, ni les rapaces, ne posséderont le Royaume de Dieu.»

Source : Call me Jorge