La ministre des Solidarités et de la Santé avait participé à un colloque en faveur de l’euthanasie au Grand Orient de France en 2015.

Source : Familles Chrétiennes et Jim

Extrait de l’article de Jim.fr :

[…] Le professeur Agnès Buzyn, nouveau ministre de la Santé, aurait pourtant probablement pu assumer la responsabilité de porter une telle évolution. Comme le rappelle le site Famille Chrétienne, celle qui était alors présidente de l’Institut national du cancer (INCA) s’était déclarée favorable « à l’espace de liberté » créé par la loi belge sur l’euthanasie, à l’occasion d’un colloque sur ce sujet organisé par le Grand Orient de France en 2015. [… )