L’approche imminente du second tour des élections présidentielles semble troubler bien du monde et en particulier notre sphère catholique. Certains s’amusent à insulter les catholiques qui ne veulent pas voter et crient au scandale « C’est un péché mortel de ne pas voter ! »

Et bien non, il n’existe aucune obligation catholique d’aller voter pour un régime qui a coupé la tête du Roi et qui a voté la séparation de l’Église et de l’État. Il n’existe aucune obligation d’aller voter pour un régime qui, par le passé, s’est adonné à des crimes sans nom contre le peuple français (est-il encore nécessaire de rappeler les crimes commis durant la révolution dite française ? Les crimes contre nos courageux vendéens ?). Il n’existe aucune obligation catholique d’aller voter pour un parti républicain. Ceux qui racontent ces inepties sont aussi fous que les républicains. Je rappelle que la laïcité est prônée par le Front National et que Monsieur Philipot souhaite même interdire le port de la Croix. Le Front National dirigé par Marine Le Pen ne souhaite pas s’insurger contre l’IVG ni même contre le Mariage Pour Tous. Arrêtez donc d’être aussi bêtes que nos adversaires.

Vous avez le droit d’aller voter, ce n’est pas un péché, ni une obligation. Mais vous n’avez en aucun cas le droit d’insulter votre prochain parce que ce dernier se garde bien de glisser un bulletin dans l’urne républicaine. Si le Front National passe tous les membres du parti chanteront La Marseillaise qui, je le rappelle, n’a rien de catholique. A bon entendeur.