Toujours dans la catégorie « politique et franc-maçonnerie » voici un article du site du journal Le Point. Nul besoin de lire l’article entièrement, puisque réservé aux abonnés du site, le titre ainsi que son chapeau suffisent amplement.

« Au sein du Grand Orient, certains jugent que le refus de donner une consigne de vote est incompatible avec les valeurs de la franc-maçonnerie. » indique le chapeau de l’article. Ah ! Nous qui commencions à penser que les francs-maçons n’avaient rien à voir avec la politique. Blague à part, il est intéressant de noter que pendant les élections présidentielle les frères trois points ne cachent aucunement leur intention d’inciter à voter pour le candidat de leur choix. Et la majorité des français s’en moque éperdument.

Source : Le Point

Au sein du Grand Orient, certains jugent que le refus de donner une consigne de vote est incompatible avec les valeurs de la franc-maçonnerie.

Le silence de Jean-Luc Mélenchon fait débat rue Cadet, au siège du Grand Orient de France (GODF). D’après les informations du Point.fr, une plainte serait sur le point d’être déposée auprès de la chambre suprême de justice maçonnique, l’instance juridique du Grand Orient, par une loge de l’organisation. Objectif : sanctionner la position ambiguë du leader de La France insoumise, jugée incompatible avec les valeurs de la franc-maçonnerie.

Si l’obédience la plus politique de France ne soutient officiellement aucun candidat, de nombreux frères en son sein jugent qu’il relève de leur devoir […]