Attentat avorté dans la ville d’Apt dans le Vaucluse. Une ceinture d’explosifs a été retrouvée dans un parc, tout proche de l’école primaire.

Quelques heures plus tôt un homme a été dénoncé à la gendarmerie par un commerçant car un client venait d’acheter un produit suspect qui peut servir à la fabrication d’explosifs. Tout ceci a mené à la perquisition du domicile de ce fameux client. Ce que la presse ne dit pas c’est que l’auteur de l’attentat avorté avait déjà fait parler de lui au mois de décembre 2016 après avoir déposé une fausse ceinture d’explosifs dans une école primaire, toujours dans la ville d’Apt. Remercions le « vivre ensemble »…

Source : 20 minutes