Un bouddhiste, un conciliaire, un musulman, un protestant, un franc-maçon… Tous les cultes réunis pour une conférence intitulée « Laïcité, une chance pour la France ». Rappelons que pour les représentants des cultes religieux présents à cet événement les migrants sont eux aussi « une chance pour la France ». Les juifs n’ont « bizarrement » pas participé au débat.

Source : La Dépêche du Midi

(Ce qui se trouve sous la mention « source » n’est pas la propriété du site En Direct du Chaos)

 Autour de Raymond Vall les intervenants qui ont animé cette soirée, dont Michel Soriano./Photo DDM Florent Carly

Autour de Raymond Vall les intervenants qui ont animé cette soirée,
dont Michel Soriano./Photo DDM Florent Carly

Samedi soir s’est tenu une conférence publique, devant une bonne centaine de personnes, sur la loi du 9 décembre 1905 relative à la laïcité (séparation de l’Église et de l’État). Raymond Vall, sénateur maire, a ouvert les débats en faisant un bref historique de cette loi. L’animation de la soirée avait été confiée à Michel Soriano, membre du collectif laïque 32.

Ensuite la parole fut donnée aux divers intervenants : Michel Aguilar de l’Union bouddhiste de France, Claude Champetier du Grand orient de France, Guy Cirla représentant la Ligue de l’enseignement, Jean-Michel Dussol de la Libre-pensée, Maurice Gardes de l’Église catholique, Alain Rey Église protestante unie de France, et Fouad Saanadi pour le conseil régional du Culte musulman. Des paroles fortes ont été énoncées dans cette soirée.

Quand on entend dire par des religieux que «la laïcité est une chance pour la France», ou un autre qui se plaint que «cette loi ne va pas assez loin», on est loin des clichés que l’on entend trop souvent.

Un autre intervenant a souhaité qu’il se fasse plus d’efforts sur la formation de la jeunesse. Les échanges avec la salle ont été nombreux et riches. Une belle soirée sous le signe de la fraternité comme on aimerait en voir plus souvent.

La Dépêche du Midi