Icône du féminisme depuis sa création Wonder Woman sortira au cinéma en 2017 et son interprète, l’israélienne Gal Gadot, souhaite que son personnage soit bisexuel.

Les idées révolutionnaires ont été disséminées dans les comic book et ce depuis leur création à la fin des années 1930. L’une de ses idées est le féminisme véhiculé au travers de nombreux personnages féminins dont le plus populaire est Wonder Woman qui est interprétée par l’actrice Gal Gadot. Cette dernière souhaite que son personnage soit bisexuel même si l’idée n’a pas officiellement été abordée avec l’équipe du film. Gal Gadot a même déjà trouvé une partenaire à Wonder Woman en la personne de Halle Berry. La raison que l’actrice trouve pour appuyer son idée déviante est la suivante «Wonder Woman aime les gens tels qu’ils sont». Comprenez qu’il n’y a plus de frontières.

Ne doutez pas du côté malsain des comic books, vous avez encore la preuve que les organes de propagande que sont les bandes dessinées et les films cherchent à pervertir vos enfants. Car si les comic books parlent aujourd’hui à une tranche d’âge pouvant aller de 7 à 77 ans, c’est d’abord le public jeune qui est visé.

Wonder Woman (2017) Gal Gadot

Source : Comic book movie