La Russie est en passe de tester son nouveau missile nucléaire appelé « Satan 2 ». Ce missile est inarrêtable. Aucun système de défense ne serait en mesure de l’arrêter.

Il est le plus puissant jamais conçu et il peut détruire un pays de la taille de la France.  La Russie de Vladimir Poutine se prépare à tester « Satan 2 » l’état prochain pour qu’il soit opérationnel pour 2020. Les USA sont également en pleine préparation d’une nouvelle bombe nucléaire. Ajoutez à cela les déclarations de hauts généraux américains « un conflit extrêmement meurtrier avec la Russie est quasiment certain » et vous avez les contours du troisième conflit mondial qui se dessinent.

Source : DirectMatin

Article de DirectMatin :

Le nouveau missile russe aura une capacité de 10.000 kilomètres, le mettant en capacité de frapper des villes européennes ou des villes de la côte ouest américaine. Entrée en service prévue pour 2020.[VASILY MAXIMOV / AFP

Le gouvernement de Vladimir Poutine s’apprête à tester un missile nucléaire si puissant qu’il pourrait à lui seul raser un pays de la taille de la France en quelques secondes.

Le missile nucléaire «Satan 2»  sera le plus puissant jamais conçu, et aucune technologie de défense antimissile n’est en mesure de l’arrêter. Outre sa puissance, il est équipé d’une technologie furtive pour tromper les systèmes radars ennemis. Son nom officiel est «RS-28 Sarmat». Fabriqué pour remplacer les vieillissants missiles «R-36M»qui étaient surnommés «Satan» par les experts de l’OTAN. C’est donc tout naturellement que son successeur a récupéré le surnom de Satan 2.

Douze têtes nucléaires

Le missile aura une capacité d’action de 10.000 kilomètres, mettant des villes européennes comme Londres ou Paris, mais aussi des villes de la côte ouest américaine, dans sa ligne de mire. Par ailleurs, le missile pourrait contenir jusqu’à douze têtes nucléaires, lui donnant la capacité de détruire en quelques secondes un territoire «de la taille du Texas ou de la France» selon les informations de la télévision russe.

La Russie a déclaré souhaiter tester son missile dès cet été, afin qu’ils puissent entrer en service en 2020.