Note : Cet article date de quelques mois déjà mais il est republié ici suite à la suppression de mon ancien site par l’hébergeur E-monsite.

Une possible affaire de pédophilie fait actuellement scandale en Isère. Trois éducateurs auraient abusé de plusieurs résidents d’une IME entre 2012 et 2015.

À noter également, ce récent cas de pédophilie (2015) à Villefontaine, non loin de la ville de Voiron. Un ancien directeur d’école écroué pour des actes pédocriminels commis pendant des « ateliers de goût ». Cet ancien directeur d’école était franc-maçon. Il filmait et photographiait les agressions sexuelles dans sa salle de classe, des enfants ont rapporté la présence de caméra et d’appareil photo. L’ancien directeur s’est suicidé au mois de mars 2016 dans sa cellule à la maison d’arrêt de Corbas. Il avait été condamné à 6 mois de prison avec sursis et obligation de soin en 2008 car il téléchargeait et stockait du matériel pédopornographique. « Mais cette condamnation n’avait pas été assortie d’une interdiction d’entrer en contact avec des enfants, ni signalée à son administration de tutelle, alors même qu’elle figurait à son casier judiciaire » rapporte le site leprogrès.fr. Dans l’article du blog La lumière de François Koch du journal l’Express, ce dernier rapporte pourtant que le casier de Romain Farina était vierge et que la loge du GODF n’a rien trouvé pendant son enquête avant d’intégrer l’ancien directeur dans leur rang. Qui faut-il croire ?

Dans les deux affaires qui seront détaillées plus loin, le scandale à l’IME et le directeur pédocriminel de Villefontaine, deux personnes ont été condamnées pour téléchargement de matériel pédopornographique. Pour rappel, la plupart des sites ou forums sur lesquels des pédocriminels s’échangent des photos ou des vidéos ne sont pas fermés par la justice française. Ces deux personnes téléchargeaient-elles via des forums ou par d’autres moyens ? Il serait intéressant de savoir si cet ancien instituteur pédocriminel franc-maçon et cet apprentis aide-éducateur de l’IME fréquentaient le(s) même(s) forum(s) ou utilisaient les mêmes méthodes pour télécharger leurs horreurs, mais les articles n’en font pas mention.

FARINA-Romain
Roman Farina, le franc-maçon pédocriminel

Source : Pedopolis

Isère: Nouveau scandale de pédophilie dans un institut médico-éducatif

Conférence de Presse le 3 Mai 2016 a 11H
PRESS CLUB, 19 rue Commandant Mouchotte 75014 paris

Après les scandales de pédophilie révélés au sein de l’Education nationale, un nouveau cas de violences sexuelles aggravées secoue un institut médico éducatif de l’Isère (IME) en charge d’enfants autistes et handicapés intellectuels.
Dans cette affaire, tout en respectant la présomption d’innocence de chacun, 3 éducateurs sont incriminés ; l’un d’eux étant mis en cause dans une autre affaire pour détention et diffusion d’images à caractère pédopornographique, pour laquelle une instruction est en cours.
Les 2 autres, après audition par les services de gendarmerie, ont repris leur place au sein de l’association gestionnaire de cette IME.
Parmi la cinquantaine d’enfants pris en charge par cet institut, 9 à ce jour, ont exprimé la violence des faits qu’ils ont subis. A cela, 9 plaintes ont été déposées par les familles. Celles-ci ne se sentant pas entendues par le milieu institutionnel, ont recherché du soutien auprès d’associations dévouées à la protection et l’écoute des enfants et leurs familles.
Ainsi, les familles, ont sollicité les associations Innocence en danger et Envol Isère Autisme (Autisme France) afin d’être soutenu dans leur combat.

A ce jour, pères, mères, familles, et amis souhaitent la levée de toutes les zones d’ombres, pour le respect des enfants qui ont parlé et la protection des enfants à venir.

  • Me SAYN (avocat de 5 familles) : bsaynavocat@gmail.com ; 06 81 25 34 29.
  • Me JANOIS (Envol Autisme Isère) : janois.avocat@gmail.com ; 06 33 63 36 12.
  • Me GRIMAUD (Innocence en Danger) : marie.grimaud.avocat@hotmail.fr
  • Innocence en Danger, Homayra Sellier Présidente : contact france@innocenceendanger.org, 06 84 17 22 35
  • Envol Isère Autisme (Autisme France), Mme Lubart: envol.isere.autisme38@orange.fr ; 06 60 72 07 58.

Source :

——-

Source : Pedopolis

Affaire de pédophilie dans l’IME de Voiron : le parquet classe l’enquête mais les familles réclament une instruction

Le parquet de Grenoble a classé sans suite une enquête portant sur des accusations de pédophilie dans un institut médico-éducatif (IME) pour enfants handicapés à Voiron (Isère), mais familles et associations ne veulent pas en rester là.

« L’enquête extrêmement complète qui a été réalisée ne montre aucune infraction » a déclaré le procureur de Grenoble, Jean-Yves Coquillat, tandis que les avocats des familles concernées et des associations avaient organisé à Paris une conférence de presse sur l’affaire.

Celle-ci a débuté, selon le magistrat, au printemps 2015 avec l’interpellation d’un apprenti aide-éducateur de l’IME, qui avait téléchargé depuis son domicile des images pédopornographiques sur internet (mais aussi des images de zoophilie et de décapitation).

Le parquet a alors ouvert une information judiciaire pour s’assurer que les enfants de l’IME n’apparaissaient pas sur ces images. Avisée, la direction de l’IME a suspendu l’apprenti et organisé une réunion d’information le 4 mai 2015 avec les parents.

A la suite de quoi le parquet a reçu des signalements de parents affirmant que le comportement de leurs enfants avait changé et accusant trois éducateurs de l’IME.

Une enquête préliminaire a alors été ouverte. Les éducateurs mis en cause ont nié les faits. Les examens médicaux menés sur les enfants n’ont établi aucun signe d’agression sexuelle. Et les examens psychologiques ont fait état d’une « évolution normale des enfants », selon le procureur.

Aucune accusation cohérente selon le procureur

Les neuf enfants, qui présentent différents types de handicap mental (deux sont autistes), ont été entendus par des enquêteurs spécialisés de la gendarmerie, selon la procédure « Mélanie » utilisée pour les victimes mineures.

« Les enfants sont très difficiles à entendre. Certains communiquent, d’autres difficilement », a souligné M. Coquillat, selon lequel « aucune accusation cohérente » n’est ressortie de ces auditions. Une analyse ADN menée sur le sous-vêtement d’un enfant s’est par ailleurs avérée négative.

Les familles veulent obliger le parquet à saisir un juge d’instruction

Les associations Innocence en danger et Envol Isère Autisme (Autisme France), ainsi que les avocats des familles, ont cependant l’intention de déposer plainte avec constitution de partie civile afin d’obliger le parquet à saisir un juge d’instruction.

« Ces enfants sont handicapés (…) ils n’ont pas été entendus par des spécialistes du handicap, on a le sentiment que cette parole est mal entendue, pour ne pas dire méprisée », a déclaré Me Bertrand Sayn, avocat de cinq familles, mardi à Paris.

Selon lui, les faits s’étendent de 2012 à 2015 et plusieurs familles ont porté plainte avant mai 2015. « Nous souhaitons qu’on nous réponde, l’ouverture d’une information judiciaire pour avoir accès au dossier et qu’on soit capable d’entendre ces enfants dans leur spécificité », a ajouté Me Sayn.

Parmi les éducateurs mis en cause, celui qui avait téléchargé des images pédopornographiques a été incarcéré et licencié par l’IME. Les deux autres ont été suspendus plusieurs mois à titre conservatoire. « Ils sont à ramasser à la petite cuillère », a indiqué à l’AFP Christophe Hertereau, directeur de la coordination territoriale de l’AFIPaeim, association qui gère l’IME.

Source :

——-

Le directeur pédocriminel de Villefontaine

Source : L’express

Romain F., directeur d’une école primaire en Isère, à Villefontaine, a été mis en examen et écroué en mars 2015 pour des viols et actes pédophiles sur ses élèves qu’il avait filmés. La justice a dénombré 61 victimes potentielles dans différents établissements scolaires où a officié l’enseignant. Dès 2008, il avait pourtant été condamné à six mois de prison avec sursis et obligation de soins pour avoir téléchargé des images pédopornographiques.

——

Le violeur d’enfants Farina suspendu du GODF

Source : http://blogs.lexpress.fr

Révélation. Le Grand Orient de France a rapidement sanctionné le présumé violeur d’enfants de six ans Romain Farina, directeur d’une école élémentaire de Villefontaine (Isère). Transféré en prison le 25 mars 2015, la Chambre suprême de justice maçonnique de son obédience l’a suspendu dès le 24 avril 2015 «de ses droits et qualités maçonniques» «à titre conservatoire, temporaire et exceptionnel». En le faisant, le GODF a informé ses membres de cette appartenance. Lire la suite.