Voici une déclaration du magistrat Marc Trévidic à ranger avec celle de Manuel Valls datant de janvier 2015.