Étrange ces acquittés non innocents qui avouent leur forfait avant de se rétracter… Voici une lettre de Franck Lavier datant de 2001 dans laquelle il avouait son forfait et demandait à passer en comparution immédiate. Il était alors accusé par plusieurs adultes et enfants.

Source : Caprouille sur Mediapart

aveux-lavier-mdp